• Assurément on ne désire pas Monsieur HUCHON à Nanterre pendant la campagne électorale. Durant cette période d'aucun revendique un statut d'extraterritorialité pour la Capitale des Hauts-de-Seine. Pour cause de campagne électorale Nanterre n'est plus en Ile-de-France !

    En dépit des débats sur la Métropole, sur le Grand Paris, sur la volonté revendiquée des élus de Nanterre de débattre  avec tout le monde sur le devenir de l'Ouest parisien, le syndrome du petit village gaulois a encore frappé. Chassez le naturel, il revient au galop. Le village de PETIBONVM résiste. Le chef des Parisis le proclame urbi et orbi "nul ne vient à Nanterre sans avoir reçu sa bénédiction".

    A Nanterre une union réduite aux aguets.

    Isidore GRAINDESEL


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique