• Le livre : proposition de lecture par Catherine Mouret

    "La défaite de la pensée" de Alain FINKIELKRAUT

    Extrait choisi par Catherine : "La barbarie a donc fini par s'emparer de la culture. A l'ombre de ce grand mot, l'intolérance croît, en même temps que l'infantilisme. Quand ce n'est pas l'identité culturelle qui enferme  l'individu dans son appartenance et qui, sous peine de haute trahison, lui refuse l'accès au doute, à l'ironie, à la raison, à tout ce qui pourrait le détacher de la matrice collective, c'est l'industrie du loisir, cette création de l'âge technique qui réduit les oeuvres de l'esprit à l'état de pacotille (ou, comme on dit en Amérique, d'entertainement). Et la vie avec la pensée cède doucement la place au face-à-face terrible et dérisoire du fanatique et du zombie."

    Merci à Catherine de nous faire partager ses lectures et réflexions, nombreuses dans la position de décubitus forcée où elle se trouve actuellement. En cause une très mauvaise chute d'escalier lors d'une distribution de tracts au cours de la dernière campagne des Régionales (Non le militantisme n'est pas un long fleuve tranquille !). Si nous lui souhaitons de retrouver dans les meilleurs délais, l'usage de sa jambe et de son pied, nous ne saurions lui conseiller d'arrêter de lire.

    BB


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :