• UN BRIN D'HISTOIRE

    Le MRC s'inscrit dans la continuité historique des mouvements sociaux du XIXème siècle à aujourd'hui et des différents jalonnements de la constitution de la République française : 1789 et la Déclaration des Droits de l'homme et du citoyen, puis la 1ère République - 1848 et la IIème République - 1871 et la Commune de Paris - 1884 et l'école publique, laïque, gratuite et obligatoire  - 1905 et la séparation de l'Eglise et de l'Etat - 1936 et le Front populaire - 1945 et le programme du Conseil national de la Résistance.

    Cette filiation s'est construite durant les vingt dernières années à partir du courant libéral amorcé en 1983 sous la présidence de François Mitterrand.

    • - 1966: Jean-Pierre Chevènement crée le CERES.
    • - 1971: Au congrès de la SFIOà Epinay, le CERES obtient 8,5% des voix, et constitue l'apport décisif qui permet à François Mitterrand de prendre la tête du nouveau Parti socialiste.
    • - 1972: Programme commun de gouvernement de la gauche.
    • - 1981: Victoire de la gauche aux élections présidentielle et législatives.
    • - 1983: Tournant libéral. Démission de Jean-Pierre Chevènement, ministre d'Etat, ministre de la Recherche et de l'Industrie. (Un ministre, ça ferme sa gueule, si ça veut l'ouvrir, ça démissionne!)
    • - 1985: Le CERES se mue en «Socialisme et République».
    • - 1991: Guerre du Golfe. Jean-Pierre Chevènement, ministre de la Défense, quitte le gouvernement.
    • - 1992: Campagne pour le NON au référendum sur le traité de Maastricht. 49% des suffrages se portent sur le NON. Lancement du Mouvement des citoyens, le 30 août.
    • - 1993: Congrès constitutif du Mouvement des citoyens (MDC), à St-Egrève, en décembre.
    • - 1994: Congrès de Belfort. Le MDC participe aux élections européennes et recueille 2,5% des voix.
    • - 1996: Congrès de St-Nazaire. Le MDC présente ses quatre conditions pour le passage de la monnaie unique et demande l'organisation d'un référendum sur ce sujet.
    • - 1997: Dissolution de l'Assemblée nationale et victoire de la gauche plurielle. Jean-Pierre Chevènement devient ministre de l'Intérieur.
    • - 1999: Congrès de Créteil. Le MDC participe aux élections européennes aux côtés du PS et du PRG.
    • - 2000: Accord de Matignon sur la Corse. Jean-Pierre Chevènement, ministre de l'Intérieur, quitte le gouvernement.
    • - 2001: Discours de Vincennes de Jean-Pierre Chevènement, le 9 septembre 2001, qui constitue le programme de sa campagne présidentielle. Congrès de Marseille du MDC qui se fixe l'objectif de créer le Pôle républicain.
    • - 2002: Jean-Pierre Chevènement est candidat à l'élection présidentielle et recueille 5,33% des suffrages exprimés. Le Pôle républicain, qui prend la suite du MDC, présente des candidats aux élections législatives.
    • - 2003: Congrès fondateur du Mouvement républicain et citoyen (MRC) à Saint-Pôl sur Mer, en janvier.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :